b-ak


Visual Art
& Design












































































FR
Il m’a fallu plusieurs années pour me poser les questions les plus simples. Me remettre en question, moi et ma pratique du design graphique. La sérendipité fut le point de départ de ma réflexion : découvertes fortuites, souvent provoquées par une
envie folle de sillonner hors des sentiers battus.  Elle pousse au mélange : l’art, l’imagination, la science, la logique. Elle encourage à une forme d’hospitalité à se frotter à l’étrange, a ce qu’on ne connait pas, abandonner une recherche au profit d’une autre, à entrer dans le paradoxe de trouver ce qu’on ne cherche pas, car on ne peut pas chercher ce qui est déjà connu.Il fallait donc entamer un voyage, s’initier à l’inconnu. L’inconnu ? C’est aussi cette personne dont on ne sait rien. En me laissant guider par une étrange fascination, j’ai franchit la porte d’un CNRS et rencontré ses acteurs. Ce qui en découle est le résultat d’un échange : dialogue entre un designer et une équipe de chercheurs scientifiques. Laboratoire artistique, poétique des sciences. Ici, nous observons une goutte tomber. D'un événement aussi imperceptible qu'anodin qu'observe t-on ? À la manière dont Patricio Guzman nous guide à travers les mythes de l'eau, nous produisons des univers oniriques, narratifs partant d'un évènement micro-métrique. En me basant sur une citation de Gaston Bachelard (l'eau et les rêves, 1942) ou ce dernier introduit la goutte d'eau, une narration en 4 actes emerge. Les enjeux sont de taille : recherche graphique, de texture, typographique, matérielle, sonore, instrumentale, physique, épistémologique, poétique…"Une goutte d’eau puissante suffit pour créer un monde et pour dissoudre la nuit. (1cte 1). Pour rêver la puissance, il n’est besoin que d’une goutte imaginée en profondeur. (Acte 2) L’eau ainsi dynamisée est un germe (Acte 3) ; elle donne à la vie un essor inépuisable. (Acte 4)"

EN
I’ve been searching for a way to research.
I want to go beyond the paradox of searching for something precise,
because nobody can find something that already exists.
Artists, scientists and designers all carry out research in our own
field. But what could happen once we all practice it together?
In order to question my graphic design practice, I had to embark
on a journey to the unknown. What’s the unknown? It is also this
stranger, this person we know nothing about. I let myself be guided
by a strange fascination and then I walked into a CNRS building
to meet the people working there.
What I’ve produced is the result of an exchange: a conversation
between a designer and a team of scientists